Achat immobilier : 10 règles à respecter

Règle n°1: Investissez-vous !

Vous devez maîtriser les notions et termes qu'utilise votre établissement prêteur pour mieux négocier avec lui. Préférez-vous un taux fixe ou variable ? Pour choisir librement, les termes ne doivent pas avoir de secret pour vous (consultez notre glossaire).

Règle n°2: Constituez-vous une épargne

Un apport personnel est souvent indispensable à l'obtention d'un prêt. De plus il fait la preuve de votre capacité à épargner.

Règle n°3: Profitez des prêts auxquels vous avez droit

Différents prêts et aides existent pour vous aider à financer votre projet (prêt employeur, prêt conventionné..). Certains sont constitutifs d'apport personnel. Si vous pouvez en bénéficier, n'hésitez pas: ils sont très avantageux

Règle n°4: Faites jouer la concurrence

Faites le tour de toutes les possibilités (établissements de crédit traditionnel, prêt sur internet, courtage de prêt...) et choisissez un partenaire financier fiable.

Règle n°5: Ne voyez pas que le taux du crédit!

Prenez en compte le TEG, véritable indicateur du coût du crédit.

Le taux effectif global (TEG) comprend les frais de dossier, le montant de l'assurance décès-invalidité-incapacité et la marge de la banque en cas de taux révisables.

Règle n°6: Demandez des simulations

Demander à votre société de financement un plan de financement personnalisé qui prend en compte vos capacités de remboursement. Cette simulation détaillée (mensualités, capital amorti, intérêts...) vous permettra d'y voir plus clair dans vos remboursements et ce, pour toute la durée du prêt.

Règle n°7: Prévoyez une certaine souplesse du crédit

Peut-être pourrez-vous rembourser des mensualités plus importantes (promotion professionnelle) ou au contraire avoir des difficultés à rembourser. Vous devez prévoir ces situations et vous renseigner quant à la souplesse des remboursements

Règle n°8: Négociez!

Si votre dossier est solide, vous pouvez négocier les éléments annexes du contrat (frais de dossier, frais d'assurance, garantie, souplesse des remboursements...). Ces frais peuvent avoir des répercussions importantes, ne les oubliez pas lors de la négociation.

Règle n°9: Prévoyez large

Personne n'est à l'abri de frais imprévus, ou d'une situation financière difficile. Réservez-vous une marge de sécurité afin d'éviter toutes pénalités liées à des retards de paiement.

Règle n°10: Avant de signer

Prenez un délai de réflexion pour réexaminer votre plan de financement et votre dossier dans les détails.