Guide immobilier : mener à bien votre projet

Investir dans l'immobilier est l'un des moyens les plus sûrs pour se constituer un patrimoine.

Encore faut-il connaître toutes les ficelles pour mener à bien un projet immobilier.


Acheter ou louer ? Faites le bon choix !

L'achat est un engagement sur le long terme qui demande une étude approfondie de votre situation professionnelle et familiale. La location est plus souple mais, à terme, moins avantageuse.


Réaliser votre projet : Trouvez le logement idéal

Qu'il s'agisse d'une maison ou d'un appartement, d'un habitat neuf ou ancien, posez-vous les bonnes questions afin de trouver le logement idéal.

  • Acheter un bien neuf : comparé à un bien ancien, un logement neuf devrait logiquement offrir un nombre d'avantages et de garanties non négligeables, à condition toutefois de le vérifier auprès du promoteur du bien. Une construction neuve doit disposer de matériaux de qualité et d'équipements normalisés ( plomberie, isolation, électricité, etc.).
  • Un logement à construire : si le logement que vous envisagez d'acheter est encore en construction, prenez connaissance de la notice descriptive qui dépeint par le détail le projet d'habitation et les prestations contractuelles.
  • Le cachet de l'ancien : si vous êtes attiré par "les pierres", sachez qu'il existe de belles demeures, totalement rénovées, en parfait état de fonctionnement. Lors de la deuxième ou troisième visite, faites-vous toutefois assister d'un professionnel de la construction, qui saura véritablement évaluer le bien. Enfin, n'oubliez pas de vous renseigner sur les projets d'urbanisme auprès de la commune ou de l'agence immobilière.
  • En immeubles collectifs : ravalement de façade, ascenseur, toiture. Pensez à étudier avec soin les charges. Demandez au syndic le compte-rendu des dernières assemblées générales pour avoir une vue précise des travaux effectués et de ceux à venir.

Définissez votre budget : les frais à prendre en compte

Acheter un logement implique l'addition d'un ensemble de coûts :

  • Le coût réel de l'achat : le prix de vente d'un logement neuf est annoncé TTC. Il peut être ferme et définitif à la réservation ou révisable. Viennent s'y ajouter les frais annexes.
  • La "clause travaux" : pour l'achat d'un logement en copropriété, inscrivez dans la promesse de vente une "clause travaux" stipulant que les travaux votés avant la vente (ravalement de façade, raccordement au réseau d'assainissement, etc.) seront à la charge du vendeur.
  • Évaluer le coût des travaux : si vous envisagez de réaliser des travaux dans votre futur logement, prévoyez un budget par avance.

Particulier, agent, notaire : faîtes votre choix

Vous pouvez négociez directement avec le vendeur du bien. Mais, dès qu'il s'agit de finaliser une affaire, recourir à une tierce personne est une garantie.


En direct avec le particulier

Certes, rien ne vous empêche de négocier directement avec le vendeur du bien. Mais, faîtes appel à un notaire pour établir l'acte de vente. Il vérifiera les droits de propriété du vendeur et réunira toutes les pièces nécessaires à la rédaction de l'acte définitif.

L'agent immobilier

Prix du marché, montant des charges, taxe d'habitation et taxe foncière. l'agent immobilier saura négocier avec le vendeur. Par contre, n'oubliez pas de demander les tarifs pratiqués par l'agent, les frais de commission étant fixés librement d'une agence à une autre.

Le notaire

Vous pouvez aussi vous adresser directement à un notaire qui se charge de vendre des logements. Ce dernier doit détenir un mandat écrit du vendeur. Il doit aussi vous mettre en rapport avec le vendeur et s'engager à rédiger l'acte de vente.

Le contrat de vente

Pour vous assurer qu'il ne s'exécutera pas dans le vide, pensez à vérifier quelques points avant de signer:


Logement déjà construit

Veillez à ce que le contrat comporte :

  • L'adresse du logement
  • La superficie, la description de toutes les pièces
  • La présence ou l'absence de servitudes
  • La présence ou l'absence d'hypothèque sur le bien vendu
  • Votre état civil complet et celui du vendeur
  • La date prévue pour l'entrée dans les lieux
  • Le prix et les modalités de paiement
  • En cas de compromis de vente : le montant des sommes versées d'avance
  • ...

Logement à construire

Veillez à ce que le contrat comporte :

  • L' adresse du terrain
  • Les justificatifs du droit de construire (affirmation de la conformité du projet aux règles de Construction et d'urbanisme, mention du titre de propriété...)
  • La description précise du logement à réaliser et les modalités de construction
  • Le prix et les modalités de paiement
  • Le montant du prêt que vous devez éventuellement obtenir
  • ...