Guide immobilier : comment élaborer un plan de financement ?

En pratique, le capital nécessaire pour acheter étant difficile à mobiliser, le financement à crédit est particulièrement répandu.

ll convient donc d'élaborer un plan de financement :

- Evaluer l'épargne disponible
- Estimer sa capacité de remboursement,
- Anticiper sur l'évolution probable de ses ressources et de ses besoins.

L'apport personnel pouvant être constitué :

  • Uniquement d'économies ou autres fonds propres,
  • De fonds propres et de fonds empruntés,
  • Voire uniquement de fonds empruntés.

Ce document précise les conditions du prêt proposé : nature, objet, modalités (notamment celles relatives aux dates et conditions de mise à disposition des fonds, ainsi qu'à l'échéancier des amortissements), montant, coût total, garanties exigées , etc.

Dès réception de l'offre, le futur emprunteur bénéficie d'un délai, pour lui permettre d'examiner toutes les conditions du prêt, de faire jouer la concurrence et choisir le prêt le mieux adapté à ses besoins. Pendant ce délai dit "de réflexion", tout engagement de sa part serait sans effet.

Enfin, jusqu'à l'acceptation de l'offre par l'emprunteur, aucun versement ne doit être effectué par l'une des parties.

L'emprunteur peut éprouver des difficultés à rembourser les sommes dûes. En cas de non-paiement des échéances dûes, deux situations peuvent se présenter :

  • Exiger le remboursement immédiat du capital restant dû : le prêteur est en droit de réclamer les intérêts échus et les intérêts de retard des sommes dûes jusqu'à leur règlement effectif.
  • Majorer le taux d'intérêt, pour le capital restant dû : le prêteur peut majorer le taux d'intérêt applicable à ce capital jusqu'à ce que l'emprunteur s'acquitte normalement des échéances.

L'emprunteur peut prendre l'initiative de rembourser, par anticipation, tout ou partie d'un prêt immobilier.

Le contrat de prêt peut cependant interdire tout remboursement partiel anticipé inférieur ou égal à 10 % du montant initial du prêt.


En cas de remboursement anticipé et si le contrat de prêt le prévoit, un versement d'une indemnité peut être demandé au titre des intérêts non encore échus.